Capture d’écran 2021-01-15 à 17.14.09.

L'interview de....   

Je m’appelle Camille Maisonobe, j’ai 28 ans et je suis actuellement Développeuse Front-End. J'ai travaillé en tant que Gestionnaire Numérique et de la plateforme Web-To-Print en Imprimerie.

Camille Maisonobe

Quel est ton parcours scolaire avant le BTS ?

J’ai obtenu un BEP Communication & Industries Graphiques puis un BAC Pro Production Imprimée à l’école Maximilien Vox. Le BTS était pour moi la suite logique pour avoir plus de connaissances dans ce secteur.

Et après le BTS ?

Licence Pro Innovation numérique et développement

Quelle option as-tu passée ?

J’ai choisi l’option Pluri-média car je venais d’un Bac Pro Production Imprimée, je voulais connaître mieux la chaîne graphique dans son ensemble.

Le BTS c’était comment ?

Beaucoup de travail sur la dernière année notamment avec le projet de fin d’études, mais je me souviens que nous étions bien suivi par les professeurs.

Qu'en retiens-tu ?

Que ce soit en BTS comme en Licence, j’ai beaucoup aimé l’ambiance et les cours à Estienne. L’école est très agréable pour la vie étudiante notamment (bien placé à côté de la Butte aux Cailles ;) ).

Quelle était ta matière préférée ? 

Les cours liés au projet de fin d’année, car c’est là où j’ai pu mettre en pratique ce que j’avais appris durant plusieurs années.

Un moment marquant de tes années de BTS ?

L’impression de nos projets de fin d’année, c’était très gratifiant de voir les produits que nous avions réalisé de A à Z entre nos mains.

Que t’a apporté le BTS  ERPC ? Il te sert encore ?

De la confiance et de l’expérience dans mes capacités et mes projets, comment gérer un projet de A à Z, les erreurs courantes sur des produits imprimés (le projet de fin d’année aide beaucoup en ce sens).

Les choses apprises durant mon BTS m’ont beaucoup aidé lorsque j’étais en IG, notamment tout ce qui concerne les normes en imprimerie, et surtout la colorimétrie. C’est un des points fondamentaux et pourtant largement sous-estimé dans ce milieu, avoir de l’expérience là-dedans est une vraie plus-value.
Dans ma vie de tous les jours, cela me sert dans l'impression de photographie (à usage personnel) et lorsque je réalise des mises en page.

Quel poste occupes-tu actuellement ?

Je suis actuellement dans le développement web (je souhaite acquérir des compétences solides en développement avant de revenir plus encore dans les industries graphiques), mais j’ai occupé deux postes après mon diplôme d'Innovation Numériques : Gestionnaire de Plateforme Web-To-Print/Graphiste, où je créais des documents personnalisés (cartes de visite, flyers, etc) pour la plateforme web-to-print,
et Gestionnaire de Flux Numériques, où j’ai automatisé avec PitStop des tâches à réaliser sur des PDF qu’envoyait les clients, et j’ai mis en place un web-to-print dans l’entreprise, du choix de la solution jusqu’à la création des produits personnalisés sur la plateforme et la présentation aux clients.

As-tu facilement trouvé du travail après tes études ? 

Très facilement, j’ai été embauché l’imprimerie dans laquelle je faisais mon alternance, puis j’ai changé peu de temps après et il y avait pas mal d'offres d’emplois. Avoir un diplôme de l’école Estienne m’a ouvert beaucoup de portes.

Si ce n'est pas indiscret, quel est ton salaire ?

J’ai été embauché à 23k, mais je ne suis pas une bonne référence car j’ai fait l’erreur de ne pas négocier mon salaire à l’embauche.

Et sinon ... pour ceux qui souhaitent s'y inscrire :

D’après toi que faut-il savoir avant de s’engager dans ce BTS ?

Qu’il ne permet pas de devenir un super-imprimeur ou un super opérateur pré-presse, mais d’obtenir des compétences solides et indispensables dans la gestion de projet et la réalisation en prenant en compte tous les aspects techniques (pré-presse, colorimétrie, impression, etc)

Quel est son atout majeur ? Le(s) piège(s) à éviter ?

Les compétences techniques indispensables enseignées pour les IG, que ce soit côté pré-presse comme impression.
Pour le piège à éviter, je dirais de penser que l’imprimerie et les «anciennes» techniques d’impression que l’on enseigne sont complètement mortes. C’est un secteur qui a beaucoup évolué ces dernières années mais qui n’est pas mort, il a notamment besoin que l’on s’adapte aux nouvelles problématiques, et ce BTS en est une bonne introduction.

Un conseil à ceux qui veulent s’y inscrire ? Quelque chose à ajouter ?

De ne pas hésiter s’ils veulent plus de connaissances et d’expérience dans ce secteur, ce qui leur permettra aussi de leur ouvrir de nouvelles portes par la suite.

-